Le Ski Augmenté :

une discipline Sport & Santé

Le Ski-Augmenté est une nouvelle discipline / nouvelle pratique consistant à utiliser un exosquelette d’assistance à l’effort afin de continuer ou d’augmenter sa pratique des sports de glisses hivernales (ski, snowboard, télémark, …). Elle est le parfait équivalent hivernal de la pratique du vélo électrique l’été.

Ces exosquelettes (il en existe actuellement 2 commercialisés en France) sont basés soit des ressorts dont la puissance est ajustable soit sur un système de piston à air comprimé. En comprimant les ressorts ou les pistons dans la phase de flexion, ils restituent l’énergie et décuplent la puissance musculaire lors de l’extension. L’effet de suspension des systèmes diminue les chocs et réduit la pression sur les genoux. Ils soulagent aussi les hanches et le dos.

 

Ces systèmes ont un impact positif non seulement sur la dépense énergétique et sur les articulations mais ils ont aussi un réel effet sur la sécurité et l’endurance des skieurs.

Les skieurs augmentés sont majoritairement :

  • des skieurs qui auraient arrêté la pratique du ski s’ils n’avaient pas connu ces exosquelettes (environ 25%), et ce pour diverses raisons : fatigue musculaire liée à l’âge ou à une pathologie, douleurs articulaires et notamment au niveau du genoux, handicap physique ;

  • des skieurs en souffrance légère ou moyenne qui retrouvent le plaisir de skier, et notamment de skier en famille ou avec leurs amis. Nous connaissons tous un ami ou un membre de la famille qui a mal au genou, au dos, aux cuisses et qui s’arrête en cours de journée réduisant ainsi progressivement sa pratique jusqu’à prendre la décision un jour d’arrêter ;

  • des skieurs qui cherchent à améliorer leurs performances sur les pistes ou en dehors (endurance, confort, précision des trajectoires, …) souhaitant prolonger le plaisir procuré par le ski ;

  • Et de manière encore émergeante, des athlètes, des compétiteur qui cherchent des outils qui permettent soit accélérer le retour sur la piste après blessure lors de la phase de réathlétisation, soit de corriger des défauts technique, soit enfin de maximiser le temps sur les skis tout en préservant leur capital santé (cartilages, ménisques,…).

Ainsi, même si ces exosquelettes ne sont pas des dispositifs médicaux (à l’image du vélo à assistance électrique dans un autre domaine), ils contribuent à permettre, renforcer ou prolonger la pratique du ski à un bien plus grand nombre de personnes. Ces dispositifs s’inscrivent donc directement dans les démarches « sport santé » initiées ces dernières années par les Fédérations Sportives (notamment la FFS), les Régions, les Entreprises et les Stations de ski.

Le Ski Augmenté :

Pour skier plus longtemps, dans sa journée, sa semaine ou sa vie

Une étude menée en novembre 2019 par la société JaKSports (leader sur le marché des exosquelettes pour la pratique du ski) a démontré que près d'1/4 des utilisateurs de ces équipements auraient arrêté le ski s’ils n’avaient pas découvert ces équipements et cette nouvelle discipline. À ceux-ci se rajoutent 57 % des utilisateurs qui affirment que sans ce matériel ils auraient réduit leur pratique et donc leur présence dans les stations de ski.

Même si cette contribution à la fréquentation de la destination Montagne en hiver est encore symbolique, ces éléments ne peuvent que se renforcer dans un avenir proche, à l’image de l’engouement pour le vélo à assistance électrique. En effet, avec une croissance moyenne de 80% chaque année du nombre de skieurs augmentés, ce sont plus de 50 000 personnes qui pourraient être équipées d'ici 2025 et donc 20 000 skieurs fidèles qui pourraient être conservés par les stations.

Sans la découverte du Ski Augmenté,

auriez-vous continué à skier ?

Nombre de Skieurs Augmentés en France

Enquête réalisée auprès des utilisateurs du Ski~Mojo - 1000 réponses

LES RAISONS DU SUCCES - UN PLAISIR RETROUVÉ : la recherche du confort et l'amélioration de la sécurité sont désormais certains des marqueurs leurs plus importants pour les vacanciers. Les chiffres montrent que le Ski Augmenté contribue largement à cette amélioration de l'expérience "skieur" sur la neige mais aussi pour l'après-ski.

Grâce au Ski Augmenté :

Mes articulations sont soulagées :

Mes cuisses sont soulagées :

Mes hanches et mon dos sont soulagés :

Je skie mieux techniquement :

Je suis plus en forme en fin de journée et le lendemain :

Je vais maintenant skier plus souvent :

Enquête réalisée auprès des utilisateurs du Ski~Mojo - 1000 réponses

Le très haut niveau déjà conquis

par le Ski Augmenté 

Les skieurs de haut niveau regardent désormais le Ski Augmenté avec grande attention. Si l'année 2020 a vu la création des premiers Championnats du Monde de Ski Augmenté, d'autres athlètes n'ont pas attendus pour s'y convertir. Le circuit de Coupe du Monde de Ski Alpin est maintenant concerné notamment avec Armand Marchand, athlète belge prometteur qui avait dû interrompre sa carrière suite à un grave accident de ski en 2017.

Revenu encore plus fort, il a gagné la seconde manche du slalom de Zagreb cette année devant Alexis Pinturault et Clément Noel. Armand Marchant est un utilisateur discret mais convaincu du Ski-Mojo (l'exosquelette qu'il utilise) à l'entrainement en ski libre.

« Le Ski-Mojo est devenu pour moi un outil essentiel. Même si je suis un compétiteur, je suis avant tout un passionné de ski. J'adore skier dans les piquets mais je suis aussi fan de ski hors-piste. J'aime partager des moments avec ma famille et mes amis sur les skis. Sans le Ski-Mojo, je devrais préserver au maximum mon articulation blessée ». Et son entraîneur Raphaël Burtin d'enchaîner : « Grâce au Ski-Mojo, Armand ne se pose plus de question et on l'encourage à multiplier les kilomètres dans toutes les conditions avec cet équipement révolutionnaire ».

Le Ski Augmenté :

Comment essayer ?

Notre partenaire Ski~Mojo dispose de plus de 150 centres d'essais en France, Suisse, Autriche, Andorre, Belgique et Espagne. N'hésitez pas à les contacter pour réserver votre essai.

Nos partenaires

logo_WHITE_1022PXL.png
France_Bleu_Isère_logo_2015.svg.png
bpr.png
logo ACEF 2.png

Radio Officielle